Location immobilière : les idées fausses sur ce type de logement

Vous hésitez à vivre en location sous prétexte que les loyers augmentent trop rapidement ? Eh bien, vous vous trompez ! Découvrez les fausses idées sur ce mode de vie en France.

Malgré des difficultés rencontrées en fin 2015, le marché de la location s’est stabilisé. Si, dans certaines villes, la demande est en baisse, ce n’est pas le cas dans toute la France. Pour ce qui est du loyer, il n’augmente pas partout contrairement à ce que vous pouvez penser. Sur les 20 plus grosses villes françaises, 35 % de la population ont vu le prix de location baisser, une stagnation de 5 % a été constatée et 60 % l’ont vu monter.

logement-etudiant.jpg

La hausse des prix des locations immobilières n’est pas générale

Ce n’est pas toujours vrai de dire que les loyers augmentent trop vite. Les hausses ne doivent pas dépasser le plafond établi par l’indice de référence des loyers (IRL). Pendant une dizaine d’années, les prix des locations privées ont connu une hausse de 11,4 % au total, un pourcentage inférieur à celui de l’inflation (+13,8 %), du SMIC (19,7 %) et du prix des appartements (12,9 %).

Par ailleurs, le nombre de propriétaires privilégiant les plateformes de location et de réservation de logements de particuliers est en hausse. À Paris, un site proposerait près de 35.000 biens, ce qui ne représente qu’une infime partie de l’offre. Il y a plus de 450.000 baux actifs sur la capitale et environ 80.000 d’entre eux sont renouvelés tous les ans.

Même si la colocation ne concerne que 5 % des locations, les propriétaires sont nombreux à être pour cette formule. De plus, cela arrange les locataires qui en temps normal ne pourraient se payer un logement, surtout les étudiants.

Publicités

Vacances d’été : voyagez gratuitement en train ou en avion

train.jpg

Vous ne pouvez pas vous offrir des vacances cet été ? Voyagez sans souci grâce au concept d’accompagnateur d’enfant. En encadrant des bambins lors de leur voyage, il est possible de faire un aller-retour gratuitement en train ou en avion. Votre mission consiste à surveiller des enfants pendant toute la durée du voyage. Ce service arrange les accompagnants tout comme les parents divorcés ou en déplacement professionnel. Ce site spécialisé dans ce domaine comporterait jusqu’à 1700 annonces avec à la clé des voyages de Paris-Gare-de-Lyon à la gare d’Avignon en TGV ou Nice-Paris en avion.

Voiture : louez-en une à seulement 1 euro

voiture-d-occasion.jpg

Louez une voiture à seulement 1 euro

Cela vous dit de louer une voiture à 1 euro ? Ce concept encore peu connu du public propose aux particuliers de rapatrier un véhicule d’une agence de location. Vous ne débourserez qu’un euro pour faire revenir une berline ou un véhicule utilitaire d’un point à un autre. D’ailleurs, les trajets ne sont pas des moindres : Paris à Montpellier ou Bordeaux à Lille. Il semblerait que ce concept soit beaucoup plus économique qu’un système de covoiturage et pourrait même être adopté dans différentes situations : départ ou arrivée de vacances ou pour un déménagement.

Immobilier de luxe : investissez sur le marché lyonnais

immobilier-de-luxe

L’immobilier de luxe est moins cher à Lyon

Vous envisagez de consulter les petites annonces pour trouver des offres concernant l’immobilier de luxe ? Un réseau d’agences immobilières de prestige conseille aux intéressés d’investir à Lyon. Le marché des propriétés à plus de 2 millions d’euros dans cette partie de France est en train de se redynamiser. Malgré le fait que l’immobilier de luxe soit en hausse constante, les prix proposés dans la ville lyonnaise sont deux fois inférieurs à ceux de Paris. D’ailleurs, le prix moyen des logements des Monts d’Or au nord-ouest de Lyon a fini par augmenter de 5 % en 2015. Pourtant, ils n’ont connu que des baisses les années précédentes.

Bonnes affaires : le rapport qualité-prix passe en premier

Les Français sont nombreux à vouloir faire de bonnes affaires. En effet, 6 consommateurs sur 10 trouvent le temps de s’adonner à cette activité. Vous vous trompez si vous pensez que la priorité de la population cherche à acheter des produits bon marché.

Rapport qualité-prix : le critère numéro 1

Lorsque les consommateurs font leurs courses, ils s’assurent que leur argent a été dépensé pour un produit qui valait la peine. C’est donc le rapport qualité-prix qui est le critère qu’ils prennent en considération en premier lieu. Cela a pu être confirmé par une enquête de Nielsen Retail Growth Strategies. Attention, il ne faut surtout pas confondre la valeur d’un produit et son prix.

Cette tendance s’applique-t-elle aussi aux articles en soldes ?

Les vêtements et accessoires en vente durant les soldes d’été pourraient eux aussi connaître le même sort. Ce n’est pas parce qu’ils connaissent une baisse de 20, 50 ou de 70 % que les consommateurs vont acheter le premier article qu’ils ont entre les mains.

Le prix n’est pas toujours déterminant

Vous l’aurez compris, le prix n’est pas toujours le premier critère. Parmi les personnes interrogées, les trois raisons qui poussent un consommateur à choisir un produit plutôt qu’un autre sont la qualité (57 %), l’emplacement du magasin (56 %) et la disponibilité des produits recherchés (54 %).

Faites vous aussi de bonnes affaires !

Si vous aussi vous êtes toujours à la recherche de bonnes affaires, pensez à prendre les critères mentionnés plus haut en considération. Vous ne serez certainement pas déçu de vos achats.

Rentrée scolaire : les bons plans pour les fournitures des enfants

fourniture-scolaire

Achetez les fournitures scolaires pour la rentrée dès maintenant

Si les enfants ne pensent qu’à s’amuser pendant les vacances, certains parents se préparent déjà pour la prochaine rentrée. Ceux ayant plus d’un bambin scolarisé doivent redoubler d’efforts afin d’être prêts lorsque les petits reprendront le chemin de l’école. Comment se préparer ? Commencez par l’achat des fournitures scolaires. Les parents qui n’aiment pas faire courses peuvent opter pour un service de préparation des listes qui fera le nécessaire pour eux. Par la suite, ils n’auront pas à rendre en magasin pour les récupérer ; ils pourront se les faire livrer. N’est-ce pas une bonne affaire ?

Location de voiture : les raisons éveillant le mécontentement des clients

voiture

Le secteur de la location de voiture connaît le succès

Le marché de la location de voiture représente plus de 3,5 milliards d’euros (2015). Bien que ce domaine soit florissant, il existe des clients satisfaits, mais aussi des mécontents. D’après un site de comparaison, le pourcentage se trouvant dans la 1re catégorie s’élève à 90 %, alors que la 2e est à 10 %. Quelles seraient les raisons du mécontentement des loueurs ?

Les agences de location tentent de vous faire souscrire à une assurance alors que le véhicule est peut-être déjà couvert.

  • L’accueil en agence est très important, mais il arrive qu’il ne soit pas à la hauteur des espérances du client.
  • L’état du véhicule n’aurait pas un rapport qualité-prix, c’est-à-dire que la valeur ne correspondrait pas au prix de location.
  • En louant une voiture, le client doit parfois faire le plein. Il arrive que le carburant non utilisé soit facturé au prochain client.

Selon une étude, les consommateurs seraient plus satisfaits en France qu’en Italie, Grèce et Maroc.

Des bons plans pour permettre aux étudiants d’économiser

etudiants.jpg

Les étudiants sont toujours en quête de bons plans

Les étudiants sont toujours à la recherche de bons plans faute de devoir payer leurs cours, leur logement et leur nourriture. Bien souvent, ils bénéficient des aides publiques ou des économies de leurs parents, mais cela ne suffit pas. Comment faire pour tenir un mois entier ? Voici quelques conseils :

  • Limiter les dépenses
  • Opter pour un appartement ou un studio
  • Consultez les petites annonces pour meubler le logement
  • Éviter les fast-foods et préparer sa nourriture soi-même
  • Privilégier les offres discount et ventes privées
  • Tant d’astuces sont à découvrir afin de permettre aux universitaires d’équilibrer leur budget et d’économiser un maximum d’argent.